Référencement par LOGICIELREFERENCEMENT.COM

Photo de nuit à Colmar avec modèle - Robert Hechinger Photographie - La Boite à Images

Cette semaine j’ai fait des essais lumière de nuit dans les ruelles de Colmar avec la belle Leila Eledom (https://www.facebook.com/leila.eledom.1). 

Cette session n’était en fait qu’un préambule qu’à une production plus large où nous allons recréer un histoire cinématographique - Je n’e vous en dis pas plus pour le moment - je vais poster un article d’ici la semaine prochaine…

Pour cette session j’ai shooté avec des flashs B1 qui, pour certaines photos étaient en mode flash et pour d’autres je n’ai utilisé que la lampe modèle du Profoto B1. 

Dans les deux situations, la clé pour réussir une bonne photo dans cet environnement de lumière réside dans le fait à trouver une bonne exposition qui permet d’exposer aussi bien pour l’environnement que pour le modèle. 

Pour rappel l’exposition dans une situation comme celle-ci est conditionnées par 5 paramètres 

- L’ouverture du diaphragme 

- La vitesse d’obturation 

- La sensibilité ISO 

- La puissance de sortie du flash ou de la lampe modèle 

- La distance du flash au sujet. 

Etapes importantes à suivre 

- Mettez votre appareil en mode Manuel (M)

- Réglez votre balance des blanc sur 3200 K (lumière incandescente dans les ruelles)  - Choix conditionné par votre goût 

1) Faire l’exposition sur l’environnement 

- Choisir une ouverture - Je souhaitais une profondeur de champs réduite - j’ai donc choisi une ouverture de f2.0 sur mon 35mm 

- Choisir une vitesse d’obturation - S’assurer que la vitesse soit au minimum égale à la longueur focale - pour un 35mm une vitesse de 1/40s pour un 85mm une vitesse de 1/100s… Dans notre cas j’ai choisi une vitesse de 1/40s, 

- La sensibilité ISO est le paramètre qu’il convient d’ajuster pour obtenir une image exposée à notre goût. Dans notre cas j’ai choisi une sensibilité de 800 ISO - si la photo de l’environnement est trop sombre augmentez la sensibilité ISO au contraire si la photo est trop claire, diminuez la sensibilité ISO. 

2) Il est temps de ramener la modèle dans la scène 

- Positionnez votre flash par rapport au modèle. Comme je voulais une lumière douce j’ai rapproché le flash le plus prêt possible du modèle sans pour autant qu’il apparait dans mon cadrage,

- Réglez la puissance de sortie du flash sur une valeur à mie-échelle et prenez une photo - Si la photo est sous exposée augmentez la puissance de sortie, si la photo est sur exposée, diminuez la puissance de sortie. Reprenez une photo de votre modèle dans la scène et répétez l’operation jusqu’à obtenir une exposition qui vous convienne. 

Conclusions 

Avec cette méthode il n’y a que 2 paramètres d’exposition à régler - La sensibilité ISO et la puissance de sortie du flash. Les 3 autres paramètres sont conditionnés et choisis par votre vision artistique - Simple non… ! 

Une seule solution pour vous familiarisez avec cette technique - sortez et faites des essais - tout ce que vous avez à perdre c’est de ramener de superbes photos! 

Si vous voulez approfondir la technique et pratiquer, nous organisons des stages photo sur ce thème - voir la liste des Stages Photo Robert Hechinger Photographie -  La Boite à Images  https://www.roberthechingerportraits.com/stage-photo-alsace


A bientôt 

Robert 


Materiel utilisé 

- Canon 5D Mk IV

- Objectif Sigma 35mm f1.4 Art 

- Objectif Canon 85mm f1.2

- Profoto B1

- Octabox 2’ OCF 



Lumière Naturelle - Lumière artificielle constante

Cette semaine nouveau shoot en basse lumière avec Sarah dans le centre de Colmar. 

Pour cette session je souhaitais tester le mélange de la faible lumière environnante avec la lumière constante de la lampe modèle du flash Profoto B1. Alors pourquoi utiliser la lampe témoin du flash ? Deux raisons principales:

- Observer visuellement la lumière sur Sarah 

- Comme je souhaitais montrer l’environnement sur les photos, j’ai du régler les ISO sur mon appareil à plus de 1000 ISO. Du fait de ces réglage, le flash meme à sa plus petite valeur de puissance aurait été trop puissante conduisant à une surexposition de Sarah. 

Comment ai-je procédé ? A noter que cette procédure reste identique pour n’importe quel flash équipé d’une lampe modèle. 


1. Mode de l’appareil 

Appareil en mode Manuel (M) - tout autre mode ne donne pas les résultats attendus 


2. Exposition de l’environnement 

Determiner l’exposition de l’environnement sachant que je souhaitais une profondeur de champs réduite –> ouverture f1.8 - f2.0. Comme je shootais avec un 85mm j’ai opté pour une vitesse 1/100 s. Voilà donc 2 des 3 paramètres figés. Il ne reste donc plus qu’à ajuster la sensibilité ISO de façon à obtenir une exposition conforme avec votre vision. Pour cette étape la lampe modèle du flash Profoto B1 doit être éteinte. 


3. Exposition de Sarah 

Allumer la lampe modèle du flash. Mettre la puissance de sortie à mie échelle.  Positionner la lumière en fonction du type de lumière que vous souhaitez obtenir. 

Prendre une photo test 

Ajustez la puissance de sortie de la lampe modèle du flash de façon à obtenir une exposition correcte sur Sarah 


Remarque : Si la lumière environnante diminue il faut ajuster la sensibilité - monter les ISO. Ne pas oublier à diminuer la puissance de sortie de la lampe modèle du flash autrement Sarah sera surexposée. 


Matériel utilisé 

- Canon 5D Mk IV

- Objectif Canon 85mm f1.2

- Objectif Canon 50mm f1.2

- Objectif Sigma Art 35mm f1.4 

- Flash Profoto B1

- Boite à lumière OCF 70mm avec grille nid d’abeille 



Ce shoot m’a donné une autre idée de shoot - Jack l’éventreur 

Je reviendrai avec des photos la semaine prochaine 


Lumière Naturelle + Lumière Artificielle

Lors je fais une séance en extérieur avec un modèle je privilégie toujours la lumière naturelle. Par contre je me suis rendu compte qu’uniquement dans 30% des cas la naturelle naturelle répond à mes critères et me permet de produire une image créative. Alors quelle solution pour ne pas passer à coté de 70% de shoots - Améliorer la lumière naturelle disponible à l’aide de lumière artificielle émise par un ou plusieurs flashs. 

Cette technique devrait être maitrisée par tous les photographes. En effet elle permet une créativité sans limite en produisant des images impossible à obtenir avec un iPhone. 

Résumé de la technique 

- Mettre votre appareil en mode manuel - M 

- Faire l’exposition sur le fond - ISO - Ouverture - Vitesse 

- Ajouter un flash pour éclairer votre modèle 

- Prendre une photo et ajuster la puissance de sortie du flash de façon à obtenir une photo à l’éclairage parfaitement balancer 

Robert Hechinger Photographie - La Boite à Images organise un stage photo pour expliquer en détail cette technique et vous permettre de la mettre oeuvre. Consulter la liste de nos stages photo. 


Using Format